Carton Rouge

 

3 cartons rouges sont adressés pour cette semaine :


1er carton rouge aux parents !


Dans un match sans enjeu en U12 espoirs, des parents du club adverses s’en sont pris violemment (insultes, menaces, intimidations,...) à l’un de nos dirigeants bénévoles. Résultat : un dirigeant écœuré qui rend son tablier, des parents qui s’insultent, des enfants qui pleurent, un résultat anecdotique sauf pour les parents vainqueurs !

Un spectacle désolant proposé par des parents qui n’en ont que le nom...



2ème carton rouge !

 

Une scène surréaliste s’est déroulée sur un terrain de football ! Scène déjà reprise par les médias et quotidiens du département.


Suite à de simples remarques sur la qualité de son arbitrage, un arbitre qui devait obtenir son écusson dans les semaines à venir soi dit en passant, est parti du terrain à l’issue de la rencontre pour revenir avec « sa bande » constituée de 10 à 15 voyous pour se faire vengeance. Résultat :

Des parents, hommes et femmes frappés et roués de coups indistinctement par la « bande de l’officiel » , tout ça devant un représentant de la commission des arbitres qui parrainait  l’arbitre de la rencontre suivante !

Les Gendarmes et la police nationale sont intervenus rapidement mais les protagonistes s’étaient déjà évaporés dans la Nature.

Heureusement, dans ce malheur, aucune des personnes agressées n’a été gravement blessé. Parents, éducateurs, membres du district de la cote d’azur, enfants, tous choqués par cette scène surréaliste ont quand même suivi la fin de la rencontre interrompue par cette agression inexcusable et incompréhensible.

 


3ème carton rouge !

 

Comme il faut aussi balayer devant notre porte, des joueurs et des parents se sont comportés de manière odieuse auprès d’arbitres officiels et bénévoles lors des 2 précédents weekends.

 

Comme le dit si bien le district de la Côte d’Azur, si les faits sont avérés nous prendrons toutes les dispositions nécessaires pour se séparer de ces joueurs et parents irrespectueux de leur club en particulier, de leur sport en général et des règles qui le régissent.

Le club ne tolère pas cette violence gratuite envers des officiels ou des dirigeants bénévoles qui donnent de leur temps pour encadrer les enfants qui pratiquent leur passion.

A bon entendeur !


Où va le football amateur azuréen...

On attend la réaction de nos dirigeants avec impatience... suite au prochain numéro...

création de site internet avec : www.quomodo.com