Rudy Dispinseri est satisfait

Malgré une belle deuxième place, les U17 de St-Sylvestre n'accèderont pas à la DHR. À quatre longueurs du Cavigal, champion, ils ont tout de même réalisé une très bonne saison.


Ce week-end, le championnat U17 Excellence a offert un beau final. En tête d'affiche, le déplacement du leader chez son dauphin. Et le spectacle a été au rendez-vous. Un résultat nul 4-4, qui peut laisser un goût amer aux jeunes de St Sylvestre. Pour leur entraîneur, Rudy Dispinseri, c'est un match que les joueurs attendaient beaucoup : on était deuxième, on aurait pu s'offrir une finale. Sur le match, on fait une entame assez moyenne, on égalise sur pénalty puis on fait une très bonne fin de première mi-temps. On était bien à la pause, on avait à coeur de gagner ce match. En deuxième, on a un trou de vingt minutes alors qu'on mène 4-1. Je n'ai pas trop de regrets car on a fait ce qu'il fallait. Il y avait un bon état d'esprit. Le Cavigal est champion, c'est mérité, ils ont deux victoires de plus que nous. Avec dix-sept victoires, trois nuls et deux défaites, St Sylvestre a réalisé une saison pleine, malgré une petite période creuse qu'explique le coach : en décembre, on a eu sept ou huit blessés, mais on a réussi à faire deux nuls, donc c'est positif de ne pas avoir perdu dans cette situation. Si on nous avait dit que nous ferions ce bilan ce bilan au début, nous aurions dit oui tout de suite. J'ai eu un groupe très sérieux jusqu'au bout.


Alors que la saison est arrivée à son terme, Rudy Dispinseri tient à féliciter ses joueurs pour leur saison : je tiens à insister sur l'investissement qu'ils ont mis, car j'ai été très demandeur. Dans l'état d'esprit, c'était un groupe, et c'est ce qui ressort. Je tiens également à remercier Rémy Boy, c'est lui qui m'a proposé et c'est grâce à lui que je suis à St Sylvestre, Stéphane Guigo (Cagnes-Le Cros, DH) qui m'a aidé dans ma préparation et donné beaucoup de conseils, le club qui m'a fait confiance malgré mes 23 ans. Je tiens également à remercier Hiseam Bardai, mon dirigeant, qui a été présent toute la saison et nous a beaucoup aidé. Le groupe l'a adoré. Et enfin, Daniel Ferrari, qui est une personne qui compte beaucoup pour moi, et qui m'avait lancé en tant que coach au Cavigal. Preuve de la belle saison qu'ont réalisé les jeunes, deux d'entre eux sont partis pour de belles destinations : Dorian Marino a signé dans une académie de foot en Écosse et Abdou Yasser en U17 Nationaux à l'AS Cannes.


Propos recueillis sur le site internet d'actufoot

création de site internet avec : www.quomodo.com