Après l'OGC Nice, St Sylvestre...

 

Après l'OGC Nice, St Sylvestre...

L'ESSNN est le plus grand club de la ville après l'OGC Nice, en Ligue 1. Soit huit divisions d'écart...

Dans chaque grande ville de la région PACA et de Corse, une multitude de clubs gravitent autour des équipes phares. Toulon en DH possède des satellites en DHR et Marseille en Ligue 1 peut compter sur de nombreuses formations en CFA. Sur la Côte d'Azur et précisément à Nice, après l'OGC Nice, le néant. Du moins, jusqu'en PHB où évolue St Sylvestre. Club historique de la ville, l'ESSNN évoluait jadis en DHR. Comment expliquer cette régression ? 

« C'est une question de génération » affirme Laurent Laurent, l'entraîneur général, avant d'ajouter « Comme dans tous les clubs, il y a des cycles ». Secret de polichinelle, la question financière est devenue un facteur déterminant dans le monde du football. Un critère, un choix, qui a peut-être joué des tours à St Sylvestre. « Nous n'avons jamais défrayé les joueurs. Du coup à l'époque de la montée en DHR, cela n'a rien coûté au club » explique t-il. 
Le Président Christian Tebbakha nous précise : « On ne peut pas vraiment comparer avec l'OGC Nice car nous pratiquons un football de masse et non un football d'élite ». Avec plus de 600 licenciés et des équipes dans toutes les catégories, St Sylvestre ne dévie pas de sa mission principale, la formation d'où sont issus Jérôme Alonzo, Nicolas Baudoin, Lionel Letizi, pour ne citer qu'eux. Des professionnels passés par le club frappé de l'Aigle à l'image de son voisin Rouge et Noir. « Nous avons une convention avec l'OGC Nice qui lui permet de recruter certains joueurs en priorité. C'est une satisfaction de savoir qu'ils resteront à Nice ». Loin d'être une succursale, l'ESSNN possède sa propre histoire. Une histoire qui fonctionne déjà depuis plusieurs années. Alors finalement, pourquoi changer ? 

Article paru sur le site internet d'actufoot et écrit par Steeven Devos



création de site internet avec : www.quomodo.com